Parcours du professionnel

Étapes pour devenir Consultant et Instructeur niveau 1&2 Certifié
en Rhythmic Movement Training International – RMTi
Octobre 2012 – susceptible d’être modifié

Pour devenir Instructeur Certifié en Rhythmic Movement Training International – RMTi, vous devez avoir une formation de base dans le domaine du développement. Ceci comprend, de façon non-exhaustive, consultant/instructeur de Brain Gym, enseignant Montessori ou Steiner, enseignant de la petite enfance, éducateur, ergothérapeute (formé à l’intégration sensorielle), kinésithérapeute, posturologue, physiothérapeute, ostéopathe, chiropracteur, optométriste comportemental, kinésiologue, psychomotricien, psychologue, orthophoniste, médecins, etc.

Pour devenir Consultant Certifié RMT :

  1. Suivre les niveaux 1, 2 et 3
  2. Refaire le niveau 1 ou suivre RMT « Prêt pour l’École ! » ET Refaire le niveau 2 ou Face à la Peur OU Suivre un cours intensif RMTi
  3. Fournir 3 études de cas pour ces niveaux. Chaque étude requiert que vous ayez vu le client au moins 3 fois.
  4. Compléter un questionnaire et signer l’accord international
  5. Signer le code de déontologie.
  6. Régler l’adhésion annuelle.

La validité de votre certification reste subordonnée à la validité de votre formation de base, ainsi qu’au règlement de l’adhésion annuelle.

Pour devenir conférencier RMT

  1. Etre consultant RMTi depuis au moins 6 mois
  2. Suivre à nouveau les cours de RMT niveaux 1, 2 et 3
  3. Suivre Faire Face à la Peur ou RMT2 (avoir suivi au moins trois fois les niveaux 1&2, sachant qu’un RMT intensif équivaut aux niveaux 1&2, avoir suivi deux fois le niveau 3 et Face à la Peur une fois)en fonction de ce qui a déjà été suivi pour devenir consultant)
  4. Co-enseigner les niveaux 1&2 au moins une fois
  5. Rédiger 3 études de cas supplémentaires
  6. Ecrire une présentation d’introduction au RMT de 2 à 4 heures
  7. Présenter en public cette introduction au RMT sous observation et évaluation de votre tuteur RMTi
  8. Signer un accord d’instructeur avec RMTi

Pour devenir Instructeur niveau 1&2

Si déjà conférencier RMTi :

  1. Co-enseigner les niveaux 1&2 au moins 1 fois de plus
  2. Fournir 2 études de cas supplémentaires
  3. Fournir 1 étude de cas supplémentaire d’après observation sur soi pendant 6 mois
  4. Remplir le questionnaire
  5. Assister à un cours intensif
  6. Enseigner les niveaux 1&2 au moins une fois sous observation

Si non conférencier RMTi :

  1. Suivre les cours de RMT niveaux 1, 2 et 3 à nouveau avec différents instructeurs
  2. Suivre Faire Face à la Peur ou RMT2 (en fonction de ce qui a déjà été suivi pour devenir consultant)
  3. Suivre un intensif
  4. Remplir le questionnaire – dont rédaction d’une présentation/conférence
  5. Fournir 5 études de cas supplémentaires
  6. Fournir 1 étude de cas supplémentaire d’après observation sur soi pendant 6 mois
  7. Co-enseigner les niveaux 1&2 au moins 2 fois
  8. Enseigner les niveaux 1&2 au moins une fois sous observation
  9. Signer un accord d’instructeur avec RMTi

Après votre certification :

Vous devrez mettre à jour votre expérience et vos connaissances. Il vous sera demandé d’enseigner au moins une fois tous les 3 ans, au minimum. Vous êtes également invités à prendre part à des activités telles que l’aide à un cours intensif, ou y assister ou la création de webinaires et/ou de participer aux activités des comités internationaux

Suggestions pour la rédaction de vos études de cas en RMT

Vous pouvez présenter les informations par le biais des mouvements uniquement, ou encore suivre le protocole d’un équilibrage. Vous pouvez utiliser d’autres formats si vous le souhaitez. Merci de rendre vos études de cas en une seule fois.

Mouvements uniquement :

Vous devrez rencontrer la personne au moins trois fois :
Nom (optionnel)
Dates des séances
Informations appropriées concernant la personne (âge, sexe, parcours scolaire, etc.)

  • Quels étaient les besoins spécifiques de la personne ?
  • Quels mouvements avez-vous utilisé avec la personne ? Pourquoi les avez-vous choisis ?
  • Quels sont les mouvements qui ont été faits à la maison ?
  • Quelles sont les différences que vous avez pu observer ? Observées par les parents ? Par la personne (si possible) ?
  • Qu’avez-vous appris en travaillant avec cette personne ?
  • Y a-t-il des points sur lesquels vous aimeriez des éclaircissements ou pour lesquels il vous faudrait plus de pratique ?
  • A votre avis, qu’est-ce qui justifie le choix de ces mouvements en particulier ?
  • En quoi étaient-ils appropriés ?
  • En quoi sont-ils liés aux difficultés posturales ou comportementales de la personne ?

L’analyse des raisons pour lesquelles les mouvements ont été appropriés pour la personne est plus importante que le protocole décrit étape par étape.

Selon le protocole d’équilibrage :

Vous devrez rencontrer la personne au moins trois fois :
Nom (optionnel)
Dates des séances
Informations appropriées concernant de la personne (âge, sexe, parcours scolaire, etc.)

  • Quels étaient les besoins spécifiques de la personne ?
  • Qu’avez-vous fait dans chaque séance ?
  • Lister les différences observées par vous-même et la personne à la fin de chaque séance ? Soyez précis.
  • Quel protocole avez-vous suivi ? Quel a été le programme suivi à la maison ?
  • Quelles sont les différences que vous avez pu observer ? Observées par les parents ? Par la personne (si possible) ?
  • Qu’avez-vous appris en travaillant avec cette personne ?
  • Y a-t-il des points sur lesquels vous aimeriez des éclaircissements ou pour lesquels il vous faudrait plus de pratique ?
  • A votre avis, qu’est-ce qui justifie le choix de ces mouvements en particulier ?
  • En quoi étaient-ils appropriés ?
  • En quoi sont-ils liés aux difficultés posturales ou comportementales de la personne ?

L’analyse des raisons pour lesquelles les mouvements ont été appropriés pour la personne est plus importante que le protocole décrit étape par étape.

Soumettez vos études de cas à votre instructeur (Moira Dempsey)

Si vous le souhaitez vous pouvez lui soumettre des études de cas supplémentaires.